Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
Connexion
Internet

> Le site chimique de Monthey

5 entreprises pour un site

 

Poumon économique du Chablais, le site de production chimique de Monthey est actif depuis plus de 100 ans. La création, en 1904, de la Société des Usines de Produits Chimiques, a véritablement marqué le début de l’aventure. Suivra un siècle de production diverses et variées (Indigo, bakélite, Araldite, pigments et azurants optiques, produits de l’agriculture, etc.) d’inventivité, de combativité et de rebondissements pour aboutir au site chimique du 21ème  siècle.

Aujourd’hui, cinq sociétés (ce qui correspond à quelques 2 000 collaborateurs), se partagent le site chimique : BASF (azurants optiques), BASF CE (pigments), CIMO (société de services), Huntsman (polymères), Syngenta (produits de protection des plantes).

 

Le site chimique en chiffres

2017 personnes travaillent chaque jour sur le site de Monthey

 

865 collaborateurs chez Syngenta

280 collaborateurs chez Huntsman

338 collaborateurs chez BASF

424 collaborateurs chez Cimo

110 temporaires employés sur le site

250 entreprises externes mandatés chaque année

Plus de 110 apprentis formés chaque année, dans 10 métiers différents

22 nationalités différentes représentées et 150 frontaliers

Infrastructures

 

Territoire de 120 hectares, dont 60 hectares sont construits

80 bâtiments

Plus de 100 camions par jour

20 km de rails

130 km de conduite

28 km de canalisation

L'industrie chimique représente 60% des exportations du canton du Valais.

​Économiser pour l'avenir

 

Environ +90 GWh d'énergie verte produite par an

-10% de consommation d'eau de refroidissement depuis 2013

Plusieurs produits recyclés dans les installations de traitement des déchets, permettant l'économie de ressources : phosphates pour l'agriculture, ammoniaque, brome, etc. 

Provenance des eaux usées de la STEP : 50% du site et 50% de la commune

De 2008 à 2012, émissions de CO2 réduites de 30%

Entre 2013 et 2020, émissions de CO2 prévues à une baisse de 10%

25% de la vapeur produite, provenant de combustion de déchets

 Historique de la chimie montheysanne