Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
Connexion
Internet

> Pont Rouge - Tas de pierres

 Présentation générale

 

Les tas de pierres sont des structures qui étaient jadis courantes au bord des champs et des pâturages. En effet, l'homme dégageait les pierres des terrains cultivés et pâturés, pour les empiler en bordure. Le tas de pierres, en apparence une simple structure minérale et sans vie, s'avère en réalité être un abri très utile à la faune. Les nombreux interstices entre les différentes pierres fournissent des cachettes, des sites de ponte, des quartiers d'hiver et des milieux riches en nourriture. Les tas de pierres exposés au soleil constituent un excellent support pour les reptiles. Les lézards et les serpents y passent plus de la moitié de leur temps à se chauffer au soleil. Les amphibiens sont, eux aussi, attirés par les tas de pierres. Si on ne les voit jamais sur les pierres, ils cherchent plutôt les cachettes présentes en dessous. Ces structures restent humides toute l'année et sont difficilement accessibles par les prédateurs. Véritables petits HLM de fortune, les tas de pierres sont encore plus intéressants lorsqu'ils sont bordés de végétation. La présence de végétation attire une microfaune diversifiée (escargots, limaces, insectes), qui est elle-même une ressource en nourriture pour les habitants du tas de pierres.

 

Journée Portes ouvertes au tas de pierres

Le sous-sol

Le tas de pierres, qui est bien construit, présente un fond légèrement incliné, situé à 60 cm environ en-dessous du terrain avoisinant. Une base profonde permet de créer une cachette à l'abri du gel. C'est un détail important pour que la grenouille et le crapaud viennent y dormir tout l'hiver.

Le rez-de-chaussée

Le rez-de-chaussée se situe à ras le sol. Il faut être agile et de petite taille pour arriver à se faufiler entre les blocs. Les mustélidés (belettes, hermines) qui ont un corps cylindrique et souple, y entrent sans difficulté. Elles choisiront d'y faire leur nid ou de les utiliser comme garde-manger.

Le 1er étage

Tout en haut du tas de pierres, là où il fait le plus chaud, c'est l'étage des reptiles. Ils viennent y faire de longues siestes au soleil. Mais attention, une ombre, un craquement ou encore une vibration leur fait prendre la fuite. Avis aux observateurs avertis : en restant immobiles et silencieux, vous augmenterez vos chances de les apercevoir.