Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
Connexion
Internet

> Pont Rouge - Tas de branches

 Présentation générale

​Le tas de branches

Un tas de branches est plus qu'un simple amas de branches et de souches mortes. C'est un refuge où l'on retrouve de nombreuses espèces. Les hérissons, les grenouilles, les tritons, les limaces, les araignées, les insectes xylophages, les lichens et les mousses, fréquentent tous cet habitat singulier.

Le hérisson est l'espèce emblématique du tas de branches. Il lui suffit d'un tapis de feuilles mortes et de mousses, pour venir s'y blottir lors des longs mois d'hiver. Dès le retour du printemps, il repartira à la chasse aux limaces et aux vers blancs, tel le meilleur allié du jardinier.

Le tas de branches abrite aussi différents organismes très peu connus, comme les décomposeurs et les éboueurs de bois. Ce tissu végétal est colonisé par une succession d'organismes, qui entrent successivement en action et participent ainsi à sa progressive décomposition. La biodiversité du tas de branches ne dépend pas seulement de sa quantité de bois à disposition, mais également de son niveau de dégradation.

Les petites structures, telles que les tas de bois, les tas de pierres et les bandes herbeuses, sont importantes dans les paysages dit ouverts. En effet, elles permettent aux espèces animales de s'y nourrir et de s'y abriter. De plus, une prairie parfaitement entretenue et régulièrement tondue, ne favorise en aucun cas la biodiversité et n'attire pas les espèces sauvages.

Favorisez, chez vous aussi, la présence d'éléments naturels dans votre jardin. Pour cela, vous pouvez mettre à disposition de la faune et de la flore des espaces paisibles, récolter de l'eau de pluie dans un tonneau et évacuer le surplus dans un petit étang, planter des espèces indigènes, mais aussi employer des substances naturelles plutôt que des produits chimiques. Avec ces quelques règles, vous saurez redonner à votre espace vert une nouvelle biodiversité.