Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
Connexion
Internet

> Fonds EcoVièze

 Présentation

Cimo dispose de deux aménagements hydroélectriques dans le Val d'Illiez, sur la Vièze et sur la Tine (construit en 1963). Ces aménagements, qui permettent d'alimenter le site chimique en énergie "verte" sont du type "au fil de l'eau" et font l'objet de concessions de la part des communes de Monthey et Troistorrents. La production cumulée de ces installations atteint environ 90 millions de kWh / an.

 

Cimo et ses partenaires de l’aménagement hydroélectrique de la Vièze (communes concédantes de Monthey et Troistorrents) disposent d’un fonds, baptisé Fonds EcoVièze, qui a été alimenté par la vente de l’énergie verte produite par l’installation sur les marchés. Ce fond est destiné à financer des projets d’amélioration écologique dans la région.

 

​​Le Fonds ÉcoVièze est géré par un Comité de gestion, qui est composé de Cimo, des communes de Monthey et Troistorrents, de Pro Natura Valais, des autorités cantonales (service des routes et cours d'eau, service de la chasse, pêche et faune) et de la Fédération Cantonale Valaisanne des Pêcheurs Amateurs, section de Monthey. Hormis les retombées financières engendrées par l'aménagement Vièze en faveur du site chimique et des communes concédantes de Monthey et Troistorrents, les partenaires de l'aménagement Vièze jouent également un rôle important en matière de développement durable.

​Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 Contact

 

Pour tout renseignement complémentaire, prenez directement contact avec notre service Gestion des Énergies et des Déchets :

blandine.maisonnier(at)cimo.ch​

​+41 24 470 31 22

​Cimo compagnie industrielle de Monthey SA

Gestion des Energies et Déchets (EW)

Case postale 432

1870 Monthey 1

 Vidéo à télécharger

 Document

 Projets d'amélioration écologique régionale

Les derniers projets

Récemment, le fond Ecovièze a soutenu différents projets d'amélioration écologique dans la région :

  • Suite à l'assainissement du Pont Rouge, le fonds Ecovièze participe à hauteur de 250'000 francs à la remise en place d'espèces animales et végétales dans la zone afin d'améliorer la biodiversité.  

  • En 2016, le sentier long de la Vièze au départ de Monthey a été réhabilité. La pose d'une passerelle de 90 mètres de long, et à 60 mètres au-dessus du vide, relie les rives des gorges de la Vièze. L'investissement avoisinant le demi-million de francs est assumé par le fonds Ecovièze.

  • En 2016, la construction de trois crapauducs à Morgins permet aux crapauds de rejoindre le lac de Morgins sans le risque de finir écrasé. Ce projet de 415'000 francs a été cofinancé à 80% par Cimo, Pro Natura, le canton du Valais et par la Confédération. Depuis, il y a eu plus de 300 crapauds sauvés et il n'y a plus ce risque de voir toutes ces espèces disparaître.

  • En 2016, à Champéry, Cimo a soutenu la construction de la passerelle Belle Étoile à hauteur de 50'000 francs. Cette passerelle suspendue, accessible à tous, facilite et sécurise le passage entre Rossétan et Bonaveau, sur l'un des sentiers du tour des Dents du Midi.

  • Le sentier du Bochet à Collombey a été entièrement restauré par la commune de Collombey. Avec le soutien de la bourgeoisie et du fonds Ecovièze, ce sentier forestier offre une oasis de détente au coeur du Chablais.

 

2014 : ​Campagne en faveur de la faune sauvage, Val d'Illiez ​

​Les membres du comité de gestion du Fonds Écovièze ont soutenu à hauteur d'environ 73'000 francs une campagne de sensibilisation, lancée en 2014, afin d'inciter les skieurs, les randonneurs et les détenteurs de chien à faire preuve d'un plus grand respect envers la faune sauvage du Val d'Illiez et de son habitat.

Lancé par la section Diana d'Illiez, le projet consistait en la pose de panneaux didactiques et de banderoles sur les domaines skiables de la région, mais aussi à proximité des sites d'observation du cerf et des chemins pédestres très fréquentés des randonneurs, été comme hiver.

Objectif avoué ? Inciter le public à faire preuve de respect en évitant de traverser les zones sensibles (forêts de protection et de refuge hivernal pour la faune alpine) ou, du moins, de faire preuve d'une grande discrétion lors du passage dans ces zones.

Outre la contribution du Fonds ÉcoVièze, les remontées mécaniques, les services forestiers bourgeoisiaux des communes de la vallée et la section bas-valaisanne de Valrando ont également participé à cette campagne qui s'est montée à environ 100'000 francs.

 

2013 : Revitalisation de l'Étang de Sassex, Morgins

Cimo, en partenariat avec les communes de Monthey et Troistorrents, ont lancé dans le courant de l'automne 2013 les travaux de revitalisation biologique de l'Étang de Sassex, situé dans le vallon de They, à Morgins.

 

Ces travaux visent à aménager un biotope propice au développement de la faune et de la flore ainsi qu'un espace nature et de détente à l'attention des promeneurs (aire de pique-nique). L'investissement s'est monté à près de 300'000 francs.